FORUM des mous du genou
Cet espace vous permet de partager et échanger entre mous du genou !

Ce forum contient   3108 messages et   15935 réponses
Posez votre question, un mou du genou aura forcément une réponse...
Prénom
Sujet (obligatoire)
Votre question ou témoignage
Suivre la discussion
Saisissez votre email (il sera non visible)
pour être averti lorsqu'une réponse est déposée
 

Bonjour; je me suis fait opérer du lca en septembre 2018 (méthode Kenneth jones). J’ai perdue toute la sensibilité de la face externe du genou depuis, cela ne me posait aucun soucis sauf depuis quelques mois je me suis rendu compte avec mon conjoint que j’ai la
Peau très dure. ( au début je pensait que c’était une sensation dû à mon insensibilité) sauf que non. J’ai la peau ferme et qui adhère.
J’ai de plus en plus souvent mal. Je me dit que c’est les nerf.
Avez vous déjà eu un cas comme cela?
Merci
Bonne journée
Morgan 89 11/03/2020 à 15h43  Votre aide ou réponse
Bonjour,
Je me suis rompu le ligament croisé antérieur au ski le 5 février 2020.
J'attend mon rendez vous chez le chir qui aura lieu le 24 mars prochain.
Je me pose, beaucoup de questions ( comme tout le monde je pense). Je ne suis pas sportive pour un sous (vous vous demandez sûrement pourquoi je suis allée faire du ski ? Moi aussi je me le demande). Néanmoins j'ai 22 ans et j'entends beaucoup parler d'arthrose, d'usure précoce du genoux. L'opération ne me fait pas peur du tout. J'ai au contraire un peu peur qu'on me dise que je n'en ai pas besoin. J'ai plusieurs personnes autour de moi (non opéré) qui me disentqu'elles sentent leurs genoux moins stables depuis leurs ruptures. Qu'elles le sentent se dérober de temps en temps.
Je suis donc à la recherche d'expérience, d'avis!
Julie_mnm 11/03/2020 à 00h12  4 réponses / Participez
Bonjour, et merci pour la création de ce site , l impression d etre moins isolée...
Je me suis faite opéree du LCA il y a 13 jours maintenant avec suture du ménisque car celui ci était fissuré...
Lors de ma sortie pas d atele et autorisation de poser le pieds par terre..j ai commencé la rééducation 6 jours après, avec mon kiné ainsi qu une application que mon chirurgien a créé avec des exercices à la maison a faire tout les jours...
Mais j ai une inquiétude aujourd'hui, la flexion bloque une fois sur deux dans la position assise, je suis tout le temps en extension, qui est quasi totale aujourd hui mais quand je fais mes exercices de flexion, la première se passe bien mais a la deuxième ça bloque il y a comme une énorme gêne et je n arrive pas a plier , puis j attend un peu la première ca va et la deuxième très très dure a faire...pourtant quand je laisse la jambe dans le vide elle descend bien a presque 90 degrés par gravité..sans douleur
Est ce que quelqu un a déjà eu ce soucis...?
Est ce que cela peut-être du a la suture du ménisque, ? Surtout que je suis surprise de lire sur plusieurs post qu il ne fait pas poser le pieds par terre pendant 3 semaines environs quand il y a les ménisques...pourtant ça fait 13 jours et je marche avec une seule bequille chez moi...
Un peu dans le brouillard et un peu angoissée sur l histoire de cette flexion..
Quelqu un aurait il une expérience de ce cote ...?
Merci en tout cas
Noemie 09/03/2020 à 17h41  1 réponse / Participez
Bjr, suite à une chute fin février , je me retrouve avec une rupture totale du ligament et une fissure verticale du ménisque, 1er avis de chir, enlever l'attele prescrite par le samu, ponction et kiné à raison de 5 séances par semaine, ce dernier m'indique que l'opératoire est "obligatoire" , 2e rdv chir ces prochains jours...Quelqu'un a t-il subit ce type d'opération? quelles sont les suites de l'opération? immobilisation? hospitalisation?marche ?
merci pour vos réponses, j'admets que cette possible intervention me fait un peu peur ...
LAURE-ANNE 03/03/2020 à 07h53  6 réponses / Participez
Bonjour à tous !
Opéré en 2016 du genou droit en didt puis repris en septembre dernier par un TQ + tenodese lateral, j’ai un petit quelque chose de bizarre.
Quand j’allonge ma jambe en extension complète j’ai un ressaut sous la rotule. Un petit bruit de claquement se fait entendre. Je sent comme quelque chose qui frotte et qui saute.
Cela n’est pas douloureux et le chirurgien me dit par mail que cela est fréquent. Or je connais beaucoup de personnes opérées du lca et personne n’a eu cela.

Si quelqu’un est dans mon cas ...

Merci à vous
Moukoko 02/03/2020 à 12h59  Votre aide ou réponse
Bonjour à tous

Il y a presque 4 ans, suite à un changement de direction au Handball, mon genou gauche avait tourné...grosse douleur sur l'instant, gros crac... Le diagnostic était évident, rupture du LCA(avec en bonus dechirure partielle du LLI et fissure des 2 ménisque). 6 semaines après cet incident, je me suis faite opérée à la clinique du Sport, et 2 jours Apres je rentrais en centre de rééducation. Tout c'est bien passé et 8 mois et demi post op j'ai repris le handball.
En novembre 2019, suite à un coup pendant un match le genou droit a tourné vers l'intérieur, pareil la pas de surprise rupture du LCA (et encore une fois déchirement partiel du LLI et fissure du ménisque externe)
Fraîchement opéré de ce mercredi 26 février, les nuits sont compliqués. Pas niveau douleur mais niveau gène, je ne trouve pas une position confortable pour dormir. Et quand j'en trouve une la veille, le lendemain elle n'est plus du tout confortable.
Auriez-vous des astuces pour arriver à bien caler ma jambe ?
PtitChat13 29/02/2020 à 09h29  2 réponses / Participez
Bonjour à tous, vu que ça m'avait pas mal inquiété avant l'opération je viens vous faire un petit retour. Il y a 6 ans je m'étais fait les croisés au foot et mon chirurgien avait préconisé de la rééducation plutôt qu'une opération qui impliquait selon lui des semaines d'arrêt de travail avec rééducation en institut. Vu que mon travail ne me permettait pas un arrêt aussi long javais opté pour la rééduc. Pendant 6 ans l’absence de croisé s'était faite sentir (instabilité) et en novembre une chute à l'escalade a fait tordre le genoux et abîmé le ménisque. J'ai donc opté pour une opération faite le 20 janvier. La méthode utilisé est un DIDT avec nettoyage des deux ménisques. L'opération est rapide (anesthésie loco régionale) et après être passé sur le billard à 10h je suis sorti à 14h. Franchement pas très douloureux, je pouvais poser le pied pour sortir de la clinique. Les deux jours suivants je me suis reposé, pas vraiment douloureux. 3 jours après l'opération j'ai commencé la rééducation qui pour les premières séances se résumaient à des massages et de l'écrase coussin (avec variante). Pendant 2 semaines la jambe est assez raide, le genou gonflé, j'ai eu un gros hématome à l'arrière du genou . Autant la journée je pouvais bouger avec mon attelle (avec une béquille) sans avoir mal autant la nuit une douleur lancinante me réveillait. Résultat j'ai glacé toutes les nuits par confort et c'est passé.
Pendant ces deux semaines j'ai beaucoup beaucoup glacé.
Au bout de deux semaines le genou pliait à plus de 90° et la rééducation a commencé à être plus dynamique avec des squats, fentes , presse etc . Je pouvais clairement poser le pieds et marcher sans béquille au bout de 3 semaines. A ce moment j''ai également repris la salle de sport en plus de la rééduc .
4eme semaine bye bye l'attelle et bonjour les balades. Aucune douleur, en plus de la rééducation qui concerne surtout de la proprio (équilibre sur boudin etc) je vais à la salle tous les jours.
Après 1 mois je ne boite plus, je fais du vélo d'intérieur, je mets des charges à la salle (toujours en chaîne fermée avec des mouvements contrôlés).
J'étais très inquiet que cette opération m'handicape pour longtemps mais quand je fais le bilan ça représente 3 semaines où l'on est diminué , rapidement on reprend sa vie de tous les jours.
Actuellement j'ai encore le genou vaguement gonflé et à priori ça devrait durer un moment mais pour l'instant que du positif.
Même si je vais devoir attendre 5 mois de plus avant d'espérer reprendre l'escalade je regrette rien.
Pour info je faisais beaucoup de sport jusqu'à l'opération et ça a permis de ne pas trop perdre musculairement. En revanche la fonte du quadriceps est inéluctable.
Juste pour info, le DIDT nécessitant le prélèvement de deux tendons des ischios ils sont particulièrement sensibles le premier mois. C'est vraiment ma grosse interrogation sur l'entière récupération (même si le chirurgien est très confiant pour 100%)
J'espère avoir aidé
Louis R 28/02/2020 à 15h52  2 réponses / Participez
Bjr à tous, mon experience, le 18 déc 2019 au futsal rupture complète du LÇA et fissure du ménisque. 1er avis orthopediste, délais rdv arthroscanner et irm bcp trop long et aucun conseil pré opération. 2ème avis. Irm le 18 janvier 2020 et chirurgien le 20 janvier qui me conseil 18 séances de kine à avanter opération par arthroscopie 13 février 2020 sorti le 14. Depuis marche avec béquilles et genouillere. Kine dès le 17 février. Aujourd'hui 15 jours après. Extension à 0 et flexion à 90° presque sans douleur
Ne pas se précipité et suivre le protocole pour la rééducation 60 séances kine, glace 4-5-6 fois par jour... Après chaque personne progressins à son rythme. Il faut être patient.
GregB 28/02/2020 à 14h05  Votre aide ou réponse
Bonjour
J'ai été opérée le 8 janvier en ambulatoire. On m'a fait une ligamentoplastie mais pas les lca, j'ai une instabilité rotulienne qui m'a valu 3 luxation de rotule l'an dernier et en tout depuis mes 13 ans 6 luxations.
Jai été opérée il y a 20 ans, et je n'ai jamais récupére au delà de 90 degrés de flexion. J'ai vécu donc 20 ans avec.
L'année dernière, je rencontre un chirurgien qui me dit que c'est pas normal, qu'on va opérer pour améliorer tout ça. Il me dit en 4 6 semaines maxi, retour au boulot et tout va bien.
Lors de l'opération il a pris un morceau de tendon pour renforcer le ligament avant, il m'a mis une vis sur le côté interne et il a nettoyé l'arrière de mon genou.
Je rentre le soir même, en traînant ma jambe : l'anesthésie locoregionale pas encore partie (opérée à 11h sortie à 19h). Le lendemain je ne peux pas monter en voiture pour aller chez le kiné, la douleur est la mais je ne sens pas ma jambe. Je galère pour trouver un kiné à domicile qui peut venir 3 jours après. Pendant ce temps, j'essaie de contracter mon quadriceps, rien. Je ne sens strictement rien. J'ai mal, je suis shootée au tramadol, je fais des malaises. Je me sevre au bout de 2 jours, tremblements vomissements etc.. Je fais également une allergie au pansement. Au bout de 4 jours post op, je retrouve l'utilité de ma cheville. Et je commence à gonfler de la jambe entière. J'appelle mon chirurgien pour signaler il me prescrit des bas. Mon kiné essaie de plier mon genou, il est tellement gonflé que c'est impossible. Il me fait des massages drainant et bouge ma cheville pour me faire dégonfler. Je récupère les sensations dans la jambe après 10 jours, ainsi que mon quadriceps.
Je commence une vraie rééducation après 3 semaines.
Aujourd'hui je suis à 7 semaines post op, je plie à 60 degrés de moi même et 80 en forçant je gagne chaque jour.
Une mobilisation est prévue le 25 mars.
Je parviens à marcher une centaine de pas sans béquilles.
Je suis franchement déprimée de tout cela, et j'ai clairement peur de passer par la mobilisation.
Je prend un 2e avis dans une semaine mais j'aurai aimé avoir des témoignages de personnes qui ont eu ce parcours avec ou sans pbl.
J'ai actuellement également un léger flexum. Le tout s'améliore de jour en jour mais j'ai peur que ca soit encore trop peu.
Anne Claire 26/02/2020 à 00h22  2 réponses / Participez
Bonjour à tous.
J'ai subi une ligamentoplastie le 27 janvier par didt. Les débuts furent vraiment encourageants :peu de douleurs, flexion à 90 dès le lendemain ainsi que les jours suivants, un bon flessum mais rien d'alarmant.
Puis, environ une semaine après l'opération, une douleur intense et m'arrachant des larmes me saisit à chaque tentative de flexion entre 40 et 70 degrés environ. Elle est localisée à gauche de la rotule et ne se manifeste pas en extension ni au-delà de 80 degrés de flexion. Je peine à me rééduquer car j'ai très mal et j'appréhende chaque geste de flexion. On dirait qu'un tendon frotte sur une zone hyper sensible. C'est l'impression que cela me donne. Avez-vous déjà senti pareille douleur ? A quoi était-ce dû et surtout comment la stopper? J'ai le moral en berne. Je vois mon chirurgien le 5 mars.
Merci beaucoup pour vos précieux conseils !
Solen 24/02/2020 à 19h53  8 réponses / Participez
Bonjour ,

Je suis à 7 mois post op , 3 séance de Kiné et musculation dans la semaine une reathlé au cers de cap breton. Tout vas bien je devrais reprends les entraînements normaux d’ici 10 j. Mais depuis 3jours j’ai mal derrière le genou c’est assez douloureux j’ai l’impression de perde ma flexion je marche mal etc avez vous des douleurs pareils ou des idées de ce que sa peut être.
Geof 21/02/2020 à 00h28  Votre aide ou réponse
Bonjour,
Je me fais opérer le 23 mars d un LCA. J’ai réservé des billets d avion pour partir 1 mois en Thailande au mois d’août. Ayant une assurance annulation, j’hésite à reporter notre voyage d’un an afin de pouvoir profiter à fond de ce grand voyage et de pouvoir envisager des activités sportives sur place. Qu en pensez-vous ? J’annule ou je reporte en août 2021? Merci par vos conseils.
Mano 20/02/2020 à 18h32  3 réponses / Participez
Je suis une ado de 15ans, suite à un entraînement de judo je me suis blessé et j'ai une repture partielle du ligament croisé intérieur + fissure de la corne postérieure du ménisque . J'ai vu 2 médecins spécialistes en orthopédie et médecines du sport avec le même avis sauf que le 1er médecins m'a dit de me faire opérer le plus tôt possible, le 2ème ma conseillé d'attendre la fin de ma croissance . Que dois-je faire,me faire opérer ou attendre?
Merci
Hajar 19/02/2020 à 18h40  5 réponses / Participez
Bonjour à tous,

Je reviens vers vous pour vous faire part de ma décision à j-3 de la chir : je ne me fais plus opérer. Le stress étant là, je suis de plus ne plus angoissée et je ne le vis vraiment pas bien. J'en suis même arrivée à me prendre la tête avec mon compagnon car il ne comprend pas le stress que je subis.

Ma chir, même si c'est une rupture partielle, n'est pas indispensable si je ne veux pas continuer mon sport.

Donc, je vais continuer les séances de kiné qui me restent et continuer à faire les renforcements chez moi.

Je tiens vraiment à vous remercier vous tous pour vos témoignages et geste d'amitiés.

Bon courage à ceux qui se font opérer bientôt

Alex
Alex Ga 17/02/2020 à 18h26  Votre aide ou réponse
Bonjour,
Je vous écris ce message un peu perdue.
J’ai été opérée d’une ligamentoplastie par DIDT en juillet 2018. Rééducation compliquée, beaucoup de douleurs, je pouvais à peine poser le pied à terre pendant 3 semaines.. j’ai eu plus de 40 séances avec un kiné finalement qui m’a fait perdre mon temps car peu équipé mais je m’en suis rendue compte trop tard.. je ne reprenais pas de muscle, flexion tres compliquée.
L’IRM 6 mois post opératoire ne montrait rien de particulier malgré des douleurs persistantes.
J’ai par la suite du reprendre tout de même des séances en juin 2019 avec kiné du sport/réathlétisation car je souhaitais reprendre le handball en septembre. J’avais 3 séances par semaines + obligation d’aller à la salle de sport en parallèle 2 fois par semaine. J’ai fait plusieurs tests isocinétiques car je peinais à reprendre du muscle. Après une vingtaines de séances avec kiné du sport j’ai repris le handball en septembre plutot sereinement.

Sauf que je commence vraiment à m’inquiéter, le chirurgien me disait que je retrouverai ma flexion totale lorsque je n’aurai plus de douleur.
Aujourd’hui les douleurs sont toujours présentes, j’ai la jambe qui a toujours besoin d’etre étirée, je n’ai pas ma flexion (me manque 20 degrés 1 an et demi après opération !! J’en souffre mal de dos, compense sur genou gauche)
J’ai donc repassé une IRM la semaine dernière qui montre un tissu fibreux autour de la ligamentoplastie compatible avec un Cyclope Syndrome. Le radiologue m’explique que les douleurs proviennent probablement de là.

Le chirurgien a vu le résultat de l’IRM ; il me dit, pas très sûr de lui, que le genou quand il le voit lui semble bien, « IRM très rassurante » (ah bon?) et selon lui je ne peux pas avoir de Cyclope Syndrome sinon j’aurai un probleme en extension et non en flexion.

Il me propose de repasser sur le billard pour faire une arthroscopie et retirer la fibre autour de la greffe. Mais il n’a tout de meme l’air pas sûr et n’explique pas mes douleurs...

Je ne sais plus quoi penser.... c’est pas que je n’ai pas confiance en mon chirurgien mais il ne me rassure pas. J’ai envie de demander un deuxième avis chirurgical.

Je suis perdue ; j’ai l’impression d’avoir perdu mon temps pour tout... que faire?
Ettn 17/02/2020 à 08h36  8 réponses / Participez