Jazz 30/06/2017 à 00h41
Salut tout le monde, je viens partager également ma petite expérience, en espérant en avertir certains et en rassurer d'autres! Aujourd'hui je suis à j+9 de l'opération, après plusieurs entorses, la rupture partielle puis totale du lac, plusieurs oedemes et pour finir la fracture du ménisque (tout ca étalé sur 4 ans) j'ai enfin pris la décision d'opérer, vu les dégâts sur du long terme on m'a averti que ce serait pas marrant la période post op et la rééducation. Comme prévu, du réveil jusqu'au 4ème jour impossible de plier la jambe, de me déplacer sans gémir, de passer plus de 5mn sans sentir des tiraillements... ça s'est atténué les deux jours suivants, c'était même largement supportable et puis... bam ! Au bout du 6ème jour, douleur intense et insoutenable en position verticale, en me levant j'avais cette impression que mon mollet allait exploser, la pression sanguine était insupportable... c'était chaud et hypersensible au touché, une horreur !! J'ai paniqué, j'ai pensé à une phlebite ou une autre connerie du genre (pourtant j'avais le bas contention et les anticoagulants tous les matins !) Rendez vous hier en urgence pour faire un écho doppler et il s'agissait en fait d'un hemataume intra musculaire. Alors sachez le, la phlebite est rare si vous portez un bas + anticoagulant. Par contre l'hemataume interne est fréquent et peut être plus ou moins gros et très très douloureux donc inquiétant ! Anti inflamatoire, repos, de la glace et beaucoup de patience !
Courage à tous, ça rassure de voir qu'on est plusieurs dans le même bateau 😊
Youcef 21/06/2017 à 15h42
Bonjour.j'ai été opéré y a 1 mois sur LCA
Sur combien de jour peux je marcher svp?
Cardialement
Natacha 03/06/2017 à 10h46
C'est une super idée de pouvoir faire profiter les autres de son expérience.

Opérée du ménisque et du LCA le 06 Avril, j'ai eu plutôt une bonne rééducation pendant ces deux premiers mois. J'ai arrêté les anti-douleurs au bout d'une semaine car plus de douleurs. Je suis passée quasiment des deux béquilles avec attelles à une seule béquille sans attelle. Le genou a vite dégonflé, bref c'était que du bonheur jusqu'à que hier... Après une séance de kiné (le truc normal, je pense pas forcer plus que d'habitude) le genou se met à gonfler, un truc de fou. Impossible de retrouver ma flexion, mon extension. Le genou est douloureux, bref j'ai l'impression de revenir un mois en arrière, voir plus !! Trop la cata. Et je sais que les douleurs ne viennent pas du ligament, ce qui me laisse à penser que c'est ce ménisque foireux qui a décidé de me la mettre à l'envers.

Pour avoir pu discuter avec des personnes déjà opérées, j'essaye de pas m'inquiéter, il y aura toujours des hauts et des bas je pense, il faut savoir prendre son mal en patience et arriver à mettre un "stop" au bon moment.

Bon courage à tous, la route est longue et semée d'embuches !
Amaury 02/06/2017 à 00h06
Bonjoue aux mous du genoux !

Pour moi ça fait une semaine que j'ai été opéré de mon ligament croisé gauche par DIDT et tout va pour le mieux (malgré les douleurs). Bon,en réalité c'est ma seconde opération étant donné que j'ai été opéré du droit il y a 4 ans environ,je n'avais que 15 ans.
Je suis énormément sportif,d'ailleurs mon genou opéré ne m'a jamais posé de problème,je fais de la boxe anglaise en compétition,du trail,du crossfit et tout ce qui donne la forme.
Je prend contact avec vous ce soir,non pas pour vous parler de mon genou tout fraîchement opéré mais du droit qui a été opéré il y a 4 ans. Depuis l'opération,je n'ai jamais eu de problème,aucune douleur,aucun dérobement,j'ai une extension et flexion complète,juste des craquements lorsque je fais certains mouvements ( normal,après tout ils n'y vont pas de main morte dans le genou lors de la ligamentoplastie) mais voilà,je suis hyperlaxe. Le chirurgien m'a laissé un jeu de 3mm durant l'opération pour éviter que mon LCA repète. Du fait,aujourd'hui j'ai encore du tiroir,je ne sais pas si cela est normal lors d'une opération du croisé et je n'ai pas envie qu'à long terme,mon genou s'use plus vite que la normale du fait que mon LCA est trop lâche.
Est-ce-que il y a d'entre vous qui ont un tiroir résiduelle après ligamentoplastie du fait qu'ils sont hyperlaxe ou pas ?
C'est vraiment quelque chose qui me tourne dans la tête,maintenant cette deuxième opération..je n'ai plus envie d'être embêté par mes genoux.

Merci de votre réponse et si l'un d'entre vous se pose des questions sur la reprise du sport après ligamentoplastie,je suis là pour y répondre sans problème.
nidhal 30/05/2017 à 16h17
Bjr voila je me suis opr le 04/04/2017 et mnt j'ai presque 2mois alors pour la flexation ss nule max 90° et me menque presque 2 ou 3 cm pour extension .. jai une douleur cette douleur vien apres l la réduction
b voila je voulais savoir si quelqu'un sait pourquoi ma flextation et tjour nul meme pour l'extension et les douleurs
merci a tts
Isabelle 22/05/2017 à 02h40
Parfois on a pas le choix que d'être opéré. Pour ma part KJ sur genou gauche en 2012 suite chute à ski. A 37 ans, je viens de me claquer le LCA côté droit + subluxation rotule + elongation du ligament interne + la rotule n'est pas en place mais décalée légèrement sur la droite juste en glissant sur un sol mouillé ....pour ma part opération obligatoire en 2012 car hyperlaxité de mon corps ( 2 vis avec butée osseuse dans epaule droite en 2000 à 20 ans suite 4 subluxations - dont une en dormant!) Mon genou lâchait juste en montant dans la voiture après ma rupture! Rebelote ce coup-ci de l'autre côté mais en pire. La rééducation est longue mais cela en vaut la peine. Il m'a fallu deux ans pour récupérer de ma 1ère opération. Je précise que opérée en juillet 2012, je suis tombée enceinte en décembre 2012 donc rééducation interrompue un an car impossible de faire prendre du muscle à une femme enceinte à cause des hormones. J'ai quand même récupéré. Je précise que je faisais beaucoup de sport etant jeune ( ski +danse classique +equitation) mais que je suis devenue obèse à l'aube de la vingtaine et que j'ai eu 4 enfants en 8 ans. Même avec un handicap comme l'obésité on peut récupérer, c'est long et c'est différent. Etant très laxe avec un recurvatum, depuis ma 1ère opération, mon genou gauche ne l'était presque plus alors que mon genou droit l'était ! Cela ne me gênait pas mais il a fallu un temps d'adaptation et j'ai connu cette phase où je ne pensais plus pouvoir skier. Je précise qu'on m'a déconseillé de faire un Didt sur une hyperlaxité comme moi d'où un KJ en première intention, d'autant plus que je suis skieuse. On va voir pour le genou droit mais là il y a plus de dégâts..... Je suis loin d'être ravie, de plus que je suis à mon compte avec 4 enfants mais il y a bien plus grave dans la vie. Il faut apprendre la patience et la persévérance et faire le deuil de son genou d'avant. Il faut réapprendre à vivre avec un genou différent mais c'est possible. Courage
marie 21/05/2017 à 15h30
Bonjour à tous. Je ne peux que m'incliner devant tant de genoux traumatisés. Donc, moi aussi, rupture du LCA+ménisque endommagé. Et comme vous, pétrifiée à l'idée de me confier au corps médical. Mais bon ! Faut y aller ! Alors, le choix de l'anesthésie, quelques jours avant l'opération à été très simple, car trop trouillarde pour participer à ces festivités, se sera une A.G. Lundi 15 mai 17, arrivée en clinique à 8h30. J'attends dans la chambre double qu'on vienne me chercher. L'infirmière nous dit que je passerai à 9h30, ma voisine de chambre (qui vient pour une épaule) sera prise à 10h. Douche+béthadine ok+tenue vestimentaire offerte par la maison. Mais voilà, 9h45, on vient chercher ma voisine avant moi. Nous précisons toutes les deux notre point faible. L'infirmière fait alors une croix sur ma jambe gauche, ouf...Elle donne le petit cachet rose à la future opérée. Et moi, j'attends. 11h45, bingo. Je grimpe sur le brancard, et je demande mon cachet rose. Ah, non, se sera un stick d'huiles essentielles à renifler... Elle me descend, par des couloirs assez sordides, dans une salle où 2 femmes allongées sur leur brancard attendent leur tour. Je leur dit "bonjour". L'une me répond l'autre me sourit. Je leur dis que je suis pétrifiée. Elles me répondent qu'elles aussi. Je snife mon stick, ma voisine aussi. Ns en concluons que le bâton à renifler est inefficace. Pose de la voie+pré-anesthésie dans le plis de l'aine'. 12h45, ça y est, on vient me chercher. Re-couloir, bloc, installation sur la table. L'anesthésiste me fait constater que ma jambe est un gros morceau de bois. Je cligne des yeux et me voilà dans la salle de réveil.15 h. C'EST FAIT ! OUF. 15h30 retour en chambre avec mon redon. 18 h retour à la maison en ambulance. 1ere nuit nausées et maux de tête gérables. Trop heureuse que ce soit fait. Soins à domicile, perf d'anthalgiques, cachets. Retrait redon J1, retrait perf J3, kiné J5. Pas de douleur. Et à J7, pour le moment, tout va bien. Pourvu que ça dure !
Mosbah 13/05/2017 à 19h16
Bonjour à tous,
Juste pour vous faire part de mon expérience et en rassurer certain. Je me suis fait les lca en octobre 2015 puis opérer en février 2016 (je croyais pas à une rupture des ligaments mais une entorse d'où le délai). Je n'ai pas fait de kiné pré-opération. Une fois opéré on a pas le temps de souffler 4 jours après on commence la rééducation (j'en ai encore des larmes en me rappelant le trajet en béquille et les exos de séances). J'ai juste fait 5 mois de rééducation puis je suis passé à l'automédication (sport chez moi et en salle). Pour me remettre en forme j'ai commencé à courir à partir d'août et j'ai même pu reprendre le sport (foot) dès novembre ce qui fait à peine 10 mois après l'opération. N'ayez donc pas trop d'appréhension si vous sentez que le genou est solide n'hésitez pas à aller courir pour voir ce que ça donne. Je joue toujours avec mon attelle parce que je me sens mieux avec mais sans ca le fait aussi. Des fois ca gonfle quand j'ai tout donné mais 2 jours après RAS.
Bon courage à tous !
Antony 13/05/2017 à 12h13
Moi sa fait 3 semaine que j'ai étais opéré d'un lca . Et j'ai toujours autant de douleur . Je ne comprend pas pourquoi 3 semaine sa a du bien cicatricer quand même .
(pour l'article J+16 Ablation des fils)
Kamille 07/05/2017 à 11h00
Pour la douleur au toilette au a table c'est tout à fais normal car on sapercois pas mais ça tire à l'intérieur . Ensuite pour les piqure oui c'est bizarre mais bon te tracasse pas pour ça . Et ce que ti peux faire c'est l'appeler pour quil te donne un médicament plus fort car tu souffre ;)
(pour l'article J+16 Ablation des fils)