FORUM des mous du genou
Cet espace vous permet de partager et échanger entre mous du genou !
Forum LCA > LCA + sutures ménisques (Opérée le 26/11/19)


LCA + sutures ménisques (Opérée le 26/11/19)
Hello tout le monde !
J+18 et première grosse baisse de morale, je me dis que l'opération des LCA était finalement peut-être évitable, je suis jeune (22ans), relativement sportive et mon genou était stable malgré la rupture partielle. J'aurai donc pu me contenter des ménisques (interne et externes) .. bref mais c'est trop tard.

Je viens donc vers vous, lasse des avis négatifs et histoires sombres des suites de cette opération, afin de récolter quelques avis positifs d'opérations réussies !!

Le sport me manque et je n'ai qu'une idée en tête plier totalement la jambe, M'ASSOIR SUR MES GENOUX (actuellement 90° avec le kiné) et retrouver l'extension complète.

Avis aux opérés et autres mous du genou : besoin de réconfort et pourquoi pas se soutenir entre opérés de la même période ..
Raphaèle 14/12/2019 à 16h57
Partagez cette page !

14 réponses pour "LCA + sutures ménisques (Opérée le 26/11/19)"

Sybil 14/12/2019 à 22h04
Hey, je viens de voir ton post ! Je trainais sur le forum par curiosité, ça fait approximativement un an et sept mois que je me suis faite opérée du LCA. Bon dans mon cas, j'avais pas le choix il était rompu. Mais il aurait été rompu partiellement que j'aurai quand même fais cette opération. Et puis dans ton cas, c'est fait. Il ne faut pas avoir les pensées vers ce qu'il aurait pu se passer si tu avais pas fait cette opé (si ça trouve il aurait laché un an après tu en sais rien). Il faut se concentrer sur ce qu'il y a devant toi.
C'est normal de se poser des questions mais pour te rassurer je vais te dire mon parcours.
J'ai eu un très bon kiné, y a pas à dire d'Avril à Juin et puis en Juillet j'ai du rentrer dans ma région pour les vacances. La kiné était pas suffisante 30 min une fois par semaine mais dans mon petit bled je pouvais pas trouver mieux, je travaillais pas assez sur mon genou à côté (j'en avais marre, ça faisait 4 mois je voyais pas comment ça pouvais s'améliorer), j'avais mal et j'ai régréssé comme à un mois post op. Et puis j'ai repris avec mon kiné en septembre, j'en ai bavé, j'avais la flemme de pouvoir rien faire d'autre que ces stupides exercices, j'avais besoin de reprendre le sport (moi aussi je suis relativement sportive ça me fais beaucoup de bien :) ). Mais j'ai tenu bon, j'ai continué, j'ai repris la course à pied en Novembre. J'ai fini ma kiné en février. En mars, gros craquement, beaucoup de peur de ce genou que j'avais un peu oublié (bon il se faisait savoir de temps en temps). Retour vers le chirurgien tellement j'avais peur d'avoir fais une connerie. Mais non, c'était seulement les adhérences de l'opération (les tissus qui se forment parfois suite à une chirurigie) qui s'étaient rompues, tout va bien. Alors le genou allait bien, mais perso moi j'avais peur, j'ai pas vraiment fait de sport jusqu'à Août, où j'ai repris la natation, et là en Octobre, j'ai repris le cross-fit et le running (c'est pas qu'avant je pouvais pas, mais j'avais peur). Et tu veux savoir mon genou est génial ! Je peux me mettre à genou, je peux refaire mes montées de genoux, me réétirer avec la jambe super haut (ouais ça c'est ma fierté) je peux faire globalement tout ce que je veux parce que j'ai réussi à remuscler mon genou correctement.
Alors laisse toi du temps, ton moral il va varier de temps en temps, mais tu vas reprendre confiance et petit à petit tu vas récupérer ce qu'il te faut pour refaire le sport que tu veux (bon je t'avoue perso le rugby je referais pas mais c'est tout).
18 jours, c'est un foetus de genou ;) faut te laisser du temps et surtout bien faire ta rééduc'
Plein de courage !
Céline 15/12/2019 à 12h57
Bonjour,
Ce n est pas moi qui ai subi cette opération.
Je te mets le post que j ai envoyé il y a qques temps sur le forum... histoire de te remonter le moral. Ma fille est passée par plein de pb mais tout va pour le mieux maintenant... la seule chose difficile, c’est le talon-fesse et s assoir sur les genoux (ça la gêne elle qui était très souple et qui devait passer sa ceinture noire de judo -pour le salut, ça craint...).
Il faut laisser le temps au temps.
Ça va venir et surtout prendre la rééducation au sérieux.
Bon courage.

***********

Bonjour à tous
Ma fille (16 ans et demi), joueuse de rugby au stade toulousain s est blessée le 11 février 2019.
Lca rompu, fissure méniscale et contusion osseuse du plateau tibial (le super combo).
Opérée le 11 avril (Didt), tout se passe plus ou moins bien. Récupération moyenne.
La cicatrisation n est pas bonne (au niveau du prélèvement), infection... repassage sur le billard le 25 mai pour la reprise de la cicatrice et cassage des adhérences.
Elle va ensuite tous les après midi du mois de juin au centre de rééducation (Médipole). Là, de gros progrès ! Récupération totale de l extension, de la flexion.
Même pendant les vacances en juillet, Kiné.
Et début août, chute et hyper-flexion du genou qui gonfle et douloureux. Laximetrie en urgence (même résultat qu avant l opération), suspicion de re-rupture . IRM en urgence, mais tout va bien heureusement (distension qui va revenir tranquillement en place). Pas de Kiné en août (colonie et repos).
Septembre, reprise du Kiné (de ville) qui malheureusement ne peut plus rien lui car son cabinet est limité en équipement.
Comme nous habitons prêt de muret (pour les toulousains), on change de Kiné et direction l iteps. Et là, équipement de pros, kinésithérapeute au top.
2 séances de Kiné par semaine, 2 séances de prépa physique du Stade Toulousain.
Reprise de la course en ligne dépuis fin septembre.
Test isocinétique début novembre. Résultat excellent, ce qui lui permet de reprendre la course avec appuis. Et surtout la reprise des entraînements avec l équipe début janvier 2020.
Comme quoi, le travail paye !!
Le travail est long et douloureux !
Bon courage à tous !
Clémentine2 15/12/2019 à 20h47
Salut salut !
Je me reconnais énormément dans ton post, et je te transmets toute mes bonnes ondes, je me suis fais opérer il y a maintenant 1 mois et demi, et je sais comme le temps est long au début.
Le temps est toujours long, mais il passe déjà plus vite qu'avant. Mes rêves sont des envies des plus banales, comme toi : seulement pouvoir plier ce **** de genou!
Finalement, j'ai longtemps réfléchi : moi aussi je me sentais mieux avant, malgré la rupture des ligaments, je me demande pourquoi galérer autant après une opération qui nous met dans un état plus mal qu'avant.
Mais cette épreuve m'a fait grandir, et ma vision de la vie à honnêtement changé : premièrement, tant pis. On ne peut pas négligé un élément aussi important dans son corps, un temps laissé un peu plus avec ta rupture partielle et ça aurait pu être la rupture totale. Dis toi que tu repars à 0, que ta jambe sera encore mieux après. Un mal pour un bien en somme.
Secondement, il faut y voir le positif dans ce cheminement laboureux : tu verras, chaque petit (même touuut petit) progrès est à prendre avec joie, et imagine toi ce bonheur intense quand tu récupéreras une flexion totale, une extension totale! Quel bonheur, on se rend enfin compte de la grandeur et de la chance que c'est, d'avoir un corps en bonne santé.
Personnellement, j'essaye de prendre cet évènement comme quelque chose dans ma vie dont je ne pouvais dépendre : c'est ainsi, on ne peut pas changer le cours des choses et surtout, c'est quelque chose qui te forgera, qui fera partie de ton histoire et te rendra plus forte.
Tout mon courage pour la suite! Surtout, prends soin de toi, retrouve toi avec toi même, repose toi... Ne néglige surtout pas le kiné, ne brûle pas les étapes, écoute ton corps et parle en autour de toi. Petit à petit, tu retrouveras autonomie et vie normale! Ce sera la délivrance et tu seras heureuse d'y être arrivé.
Bon courage !!
Raphaèle 15/12/2019 à 22h41
Merci de vos retours Clémentine, Céline et Sybil.
J'aurai peut-être du préciser que cette opération est suite à une chute de plusieurs mètres sur du verre il y a plus d'un an et demi, par chance "juste une énorme coupure sur toute la largeur du genou". J'ai ensuite du être alitée 1 mois (aout 2018, impossibilité totale de se lever du lit alors je ne parle pas de poser pied ..) mais suite à cela j'ai fais beaucoup de rééducation et repris le sport comme si de rien était (radios OK rien de cassé selon l'hopital et 3 chirurgiens consultés).
Je vous épargne tous mes autres multiples problèmes de santé mais le genou j'ai déjà vécue le scénario une fois sur 1 an de dur labeur qui a découlé sur une opération suite à un épanchement ...
De tout ce que j'ai pu lire personne ne parle de retrouver la capacité initiale du genou et j'avoue que c'est ce qui m'angoisse ainsi que la lenteur de l'évolution ( et pire dans ce que je lis : RÉGRESSER ! )
Donc besoin de positif et de conseils pour passer le temps et avancer plus vite ( plus pas trop hein )
PS : je vis au 4ème sans ascenseur .. aujourd'hui première sortie autre que le kiné !! J+19
Rayan 16/12/2019 à 00h50
Je viens t'apporter ma force aussi. Rupture du LCA 11 Septembre (jour de poisse) opéré le 23 octobre car j'avais récupéré toutes mes amplitudes et je remarchais comme avant. Mais apres l'operation ça a été tres dur mentalement. J'ai 18 ans je suis passé de sportif dynamique a invalide a béquilles. J'ai refusé de marcher avec l'atelle et les béquilles sauf pour les long trajets a pied. J'aurai pu tomber plier et me faire très mal mais je suis jeune et tetu. Résultat je suis a presque deux mois avec toute mon extension toute ma flexion meme si c'est douloureux en fin de course. Grace a 3 séances de kiné par semaines j'arrive a faire des fentes des squats et de la presse a la salle.Je vois le bout du tunnel meme s'il est tres loin. Mais il fait rester fort mentallement la nuit je rêve que je cours sur le terrain et même si la réalité du réveil est dure ça me motive jveux y arriver donc je me donne a fond pour reprendre le sport autant chez la kiné que chez moi. Donc voilà comment je garde mon moral et ma volonté.
Céline 16/12/2019 à 07h19
Oulala, tu as eu bcp de chance dans ton malheur, cela aurait pu être bcp plus grave !!
Pour ma fille, je te dirais dans qques semaines comment elle se sent.
Déjà à 8 mois post op, elle commence à retrouver ses sensations en course, et même en mieux.
Je pense que les séances de Kiné intensives y sont pour qqchose.
Il faut dire qu après l opération, elle a perdu 5kg alors qu elle n avait rien à perdre (avant l opération 1m70 pour 58kg, après l opération 53kg... d ailleurs elle a été démesurée il y a qques semaines, elle a pris 2cm à presque 17 ans ? et a repris du poids : 61kg).
Mais physiquement, elle se sent bien. Elle a testé la course avec appuis et sent qu elle en a sous la pédale. Elle appréhende la reprise du contact.
Je ne pensais pas que cette opération puisse être aussi dure physiquement (en tant que parent) et voir son enfant diminuer m a affecté.
J angoisse un peu à chaque entraînement mais ça va passer. Faut faire confiance.
Emma a des copines qui se sont faites opérer en juillet 2018 et qui viennent juste de reprendre (ou pas encore) mais elles ont négligé la rééducation.
Emma a été assidue et le travail paie !
Il faut trouver le bon Kiné avec le bon matos et tout ira bien.
Bonne journée
Raphaèle 16/12/2019 à 18h11
Merci Rayan de ta motivation et fais attention à ne pas trop forcer malgré l'envie de se dépasser...

Et Céline merci de ce nouveau retour bien qu'il ne m'encourage qu'à moitié car 8 mois post-op c'est loin.. Quand a-t-elle arreté le kiné ?
Je suis assidue et j'ai un kiné génial et très bien équipé ! J'y vais 4x par semaine mais je ne me vois pas continuer comme ça pendant des mois ( j'ai déjà donné l'an passé ... ).
Ma mère est elle aussi assez désemparée, et 800km nous séparent.. mais je pense que personne ne peut s'attendre à la complexité des suites de cette intervention malheureusement
Céline 16/12/2019 à 20h01
Emma a été opérée le 11 avril. Voici son rythme chez le Kiné.
En avril et en mai : 3 séances pr semaine
En juin : tous les aprems de la semaine au centre de rééducation
En juillet : en vacances, 3 fois par semaine
En août : colo et repos
Depuis septembre : 2 fois chez le Kiné et 2 fois au Stade toulousain pour le renfo musculaire par semaine
Elle est passée à 1 séance/ semaine chez le Kiné (je pense que ça la rassure, et ils sont spécialisés en haut niveau) mais elle a repris les entraînements sans contact (4 entraînements par semaine).
Pendant les vacances, elle va y aller 2 fois.
Dès janvier : reprise des entraînements avec contact. Elle a sans doute continué le Kiné 1 fois /semaine dans un 1er temps et sans doute stopper progressivement. Sachant qu elle a tout a dispo aussi au Stade Toulousain.
Son rythme peut paraître important mais quand tu es dans une équipe « élite », tu joues ta place aussi... et ton « contrat » est remis en jeu tous les ans. Elle est également en sport étude, donc c est important pour elle de reprendre sa place auprès de ses coéquipières !

Bon courage à toi...
Pas facile non plus la séparation avec sa famille. J ai vécu aussi ça.
Raphaèle 17/12/2019 à 22h42
Merci d'avoir pris le temps Céline, effectivement pour Emma le sport et sa santé physique ont une place majeure dans sa vie. Heureuse pour vous et un peu rassurée pour ma part.
Merci
Marie2 19/12/2019 à 21h25
Opéré le 26 novembre donc je suis à 23 jours. J'habite au Canada et je vois souvent les gens aller au kiné ici ont apelle plus ça un physio:). Pour ma part j'ai vue un physio 3 semaine après mon opération jetait pas pressé et j'ai faite mes exercices à la maison pendant ce 3 semaine et tout va bien. Mon physio ma dit je suis en avance même. Flexion à 110-120 à 2 semaine de mon opération et extension à 135 à 2 semaine j'avais déjà atteint cela 1 semaine avant de voir mon physio donc à 2 semaines post op.Tout dépend de chaque personne mais mon extension n'est pas super. Debout j'ai le genou vraiment vers le devant c'est pas très beau. Mais chaque jour à la fois. Je vois un physio 1 fois au 2 semaines c'est en masse pour moi pourquoi dépenser quand ont peu exercer à la maison. Ici c'est l'hiver donc ont ma dit de porter mon orthese 6 semaine. Je suis a plus de 3 semaine et je la porte pas vraiment mais je dois faire très attention, pour moi lorthese est très désagréable et elle me fait mal. Je les porter les 2 premieres semaine surtout pour dormir pour ne pas faire de torsion. Les bequilles à 15 jours je les prennait plus. Mais j'ai toujours cette peur de sortir dehors et marcher. Je le fais avec beaucoup de precossion. À chacun sont rythme et même si ont crois que sa va mieux je crois qu'on doit être vigilant les 3-4 premiers mois et c'est à 3 mois que la greffe est le plus sensible alors ont doit faire très attention. Il ya des jours ou je crois que je ne retrouverai jamais la flexibilité et mon genou de avant et de pouvoir courir,sauter ou encore memettre à genou mais le LCA est une opération longue de retabilisation on doit être patient. Courage :) bientôt cela sera derrière
PtitChat13 30/12/2019 à 13h12
Salut

Comment ne pas te comprendre...

J'ai subit ma première blessure au genou le 07 juin 2016 , rupture du LCA, fissure des 2 ménisques, déchirure du LLI, tout ça pour le genou gauche... Lorsque je l'ai su, je me suis effondrée, j'étais brisée
J'ai été opérée le 25 juillet 2016 (21 ans). 2 jours après je rentrais en centre de rééducation, je passais mes journées là-bas et je rentrais en fin d'après-midi chez moi.
Le fait d'être en centre était bon pour le moral car j'étais avec des personnes opérées comme moi du genou, ils m'ont épaulés et apportés leur soutien. Malheureusement tout ce passait pas très bien... j'ai du arreter les antidouleurs car ils me rendaient malade, sauf que réeducation sous doliprane il y a mieux quand même, et je n'arrivais pas à fléchir ni à tendre ni à réveiller mon quadri. Bilan 1 mois post-op pas top , le chirurgien m'a un peu engueulé...
Donc voilà moral dans les chaussettes, je boitais je pouvais pas faire de sport...

Puis un jour je me suis dis que j'avais le droit d'aller à la piscine alors on allait faire pas étape.
J'ai mangé de la piscine jusqu'à 3 mois post op où j'ai eu l'autorisation de courir.
Et là encore je me suis prise un mur... je courais 15 min max mais les douleurs musculaires post course étaient horrible, je n'avais pas assez de muscle pour cette activité. Pas grave j'ai continué la natation et j'ai rajouté des séances de musculations, et en janvier 5 mois post-op je courais des 20-30 min tranquille. Tout ça sous la surveillance de mon kiné de ville. Je suis resté 6 semaines en centre.
Puis à 6 mois j'ai fait le test Iso, pas très bon mais j'avais autorisation de reprendre le Handball le 14 avril donc à 8 mois et demi post op.
Puis j'ai du reforger le mental.

Là je me suis fait le LCA genou droit donc on est repartie pour un tour.

Moralement le plus dur a été quand je suis allée voir mes coéquipières jouer et que moi j'étais sur le banc, c'était beaucoup trop douloureux...

Mais j'ai repris le Handball, j'ai mis clairement 2 et demi à retrouver les capacités complètes de mon genou (mécanique et musculaire), mais j'y suis arrivée.

Bon courage, Lache rien tu vas voir, tu vas sortir + forte
Kevin77 12/01/2020 à 18h51
Bonjour a toutes été tous
Courage il y a toujours pire que ça propre situation, aucune épreuve de cette vie nous ai été donner sans qu’on puisse la surmonter .
@celine ton premier com m’a interpellé, votre fille a eu une distension du lca suite à une hyper flexion. Quand vous dites que votre fille après les test de avait les mêmes resultats qu’avant l’operation Cela signifie quoi ? Avait t’elle un tiroir lors’ du test lachman ? Qu’elles étaient ces douleurs ? Moi à l’inverse j’ai subi une hyper extension lors d’un tir dans le vide . Mais toujours pas fais l’irm. J’ai espoir même si je suis pessimiste.
Merci pour vos retours par avance
Céline 12/01/2020 à 21h00
Après son hyper flexiion, notre médecin traitant a tenté de lui faire le test de lachman mais n étant pas orthopédiste, il a préféré lui faire passé une laximetrie.
Elle en avait fait une au moment de la rupture et ses résultats étaient de 3mm sur la jambe saine et 11mm sur la jambe lésée. Lors de son hyper flexion, même résultat...
Son genou était inflammatoire, gonflé... pas trop de douleur. Elle en était à 4 mois post op (la période dite « fragile »).
L IRM a montré que tout était en place alors de notre généraliste était persuadé que la greffe était rompue. Le chir était en vacances. Quand il est rentré, c est Emma qui était en colo, j ai envoyé la radio et IRM par mail et il nous a rassuré.
Mais c est vrai qu on psychote beaucoup. Et à juste titre
Bon courage
Kevin77 13/01/2020 à 00h08
Merci pour votre retour
C’est étonnant quand même d’avoir les mêmes résultats avec rupture lca et avec un ligament refait . Ce qui veut dire que avoir un tiroir plus prononcé que l’autre jambe ne veut pas forcément dire’ rupture du ligament ?
Pour ma part cela fais une semaine que je me suis blessé sur mon genou opéré, plus aucune douleur si ce n’est sur l’hyperextension pour verrouiller la jambe qui est douloureuse sinon encore un léger gonflement . Sinon bonne mobilité du genou .

Merci pour Vos retours .
Apporter une réponse ou une aide
Prénom (obligatoire)
Ma réponse
Suivre la discussion
Saisissez votre email (il sera non visible) pour être averti lorsqu'un message est déposé sur ce fil de discussion